C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Je cherche de la matière concernant le premier temple et les raisons de sa destruction.

April 29, 2016

REPONSE. La matière est dans le chapitre Rois, ancien testament, de la Bible.

 

Vous savez depuis le grade d'Apprenti que vous ne devez point passer votre ciseau sur la pierre car vous la profanerez, ce qui indique que le travail se situe ailleurs à un autre niveau de considération. C'est ce qu'aurait dû vous faire découvrir un bon formateur. Vous avez donc conscience que tout ce qui est bâti de main d'homme disparaît inéluctablement. Le temple de Salomon n'est pas important en soi, même s'il constitue l'allégorie maçonnique de base, ce qui importe c'est le cœur du temple représenté par l'arche. Le temple n'est rien que la maison de l'arche dont il reprend les rapports de proportion. Retirez l'arche et le temple n'est rien qu'une bâtisse vide, sans aucun intérêt. C'est la raison pour laquelle l'arche (qu'il s'agisse de l'arche de Noé ou de l'arche d'alliance) occupe une place capitale dans la maçonnerie américaine. Quant à l'intérêt architectural du temple, il n'y en a aucun. Il n'a jamais figuré dans les sept merveilles du monde antique n'étant qu'une copie d'un temple égyptien de troisième zone : les colonnes sont plaquées de bronze quand il y aurait dû y avoir de l'or. Si vous voulez devenir un bon symboliste, il vous faudra toujours partir du réel, donc ici de l'origine. Pour la pratique religieuse juive, cette bâtisse était une hérésie. La tradition juive se trouvait établie sur la tente du tabernacle qui était mobile, nomade, ouverte à tous les fidèles. Elle suivait le peuple jusque sur les champs de bataille. Salomon, en bâtissant le temple, s'empara de l'arche qu'il enferma dans le temple. En agissant ainsi il retira l'arche à tout le peuple d'Israël. C'est comme si le Pape décidait de faire fermer toutes les églises, que le grand-maître interdisait l'accès à tous les temples maçonniques. Salomon n'avait rien de religieux, le temple ne fut pour lui qu'un moyen, celui de s'emparer de tous les pouvoirs détenus et partagés jusque-là entre les douze tribus. Il trahit l'Eternel et son peuple, il fut puni pour cela en mourant maudit par tous et son royaume fut démembré. Ce temple, rendu impur par Salomon qui y avait introduit des dieux païens, ne pouvait qu'être à jamais condamné donc détruit ( voir chapitre Salomon in mon livre Le Maître Secret). Pourquoi voudriez-vous rester en arrière, à un piètre niveau de considération, en vous intéressant à des notions du niveau culturel de la maternelle maçonnique scolaire, quand votre travail consiste à assimiler les éléments pour avancer plus loin ? Si vous restez en arrière, ce qui sera le cas si vous ne dépassez pas les notions imparfaites ou incomplètes qui sont légion dans des rituels plus qu'approximatifs, vous ne progresserez jamais ni même n'avancerez vers le chemin qui conduit à la Voie. Or, ce qui est capital pour vous, ici et maintenant, c'est ce que vous devez faire des symboles soumis à votre entendement. Ne commettez pas l'erreur de penser que, ce que presque tous nos amis font, que parce que l'on a changé de degré les symboles des grades précédents ne nous concernent plus. Tout reste toujours d'actualité. Que vous soyez Maître ou Grand maître Architecte ou Chevalier Rose-Croix, la perpendiculaire et le niveau restent omniprésents : qu'est-ce que la Croix ? La conjonction du niveau et du fil à plomb. Ce qui doit aussi vous faire comprendre que le niveau n'est pas statique, il doit s'élever dans l'espace en parfaite correspondance avec votre état d'être. Soit vous restez enfermé dans la matière en restant bloqué sur la surface de la terre, prisonnier du niveau basique, soit vous évoluez dans la spiritualité, donc dans l'initiation, et votre niveau personnel correspondra à l'élévation de votre état d'être. Ce que je veux vous faire sentir c'est que vous devez avancer vers l'illimité. Tant que vous restez enfermé dans des notions réduites par leur portée, restreintes par un contenu d'une pauvreté affligeante voire même par une absence totale de contenu, vous serez tout aussi réduit, enfermé et restreint, donc condamné à ne pas progresser. C'est à cause de cela qu'il y a si peu de maçons éclairés dans nos structures. Intéressez-vous au monde, au Créateur, à la Nature dans tous ses aspects, et vous progresserez infiniment mieux et plus sûrement sur votre chemin. Aimer Son Seigneur, ou aimer les hommes si l'on n'est pas religieux, demeure infiniment plus sûr que de s'intéresser au temple de Jérusalem. Le prophète Jérémie courait Israël, se moquant de ce temple, criant : " Le temple de YHVH, le temple de YHVH ? Comme si la réforme de sa conduite n'était pas la meilleure chance de salut ! " Si les prophètes juifs condamnaient ce temple qui était une hérésie pourquoi des maçons, infiniment moins qualifiés religieusement, lui trouveraient-ils des qualités ? Il faut souligner que la FM opérative, qui dura mille ans (du VIII au XVIIIe siècle), ignorait ce temple.L'enseignement énoncé depuis la destruction du temple de Jérusalem, c'est que tous les temples seront détruits puisqu'ils sont faits de main d'hommes. Il ne peut y avoir de valide que ce qui émane de l'Eternel et sera continué ou repris par Lui. Vous êtes censé savoir ceci depuis le grade d'apprenti : votre véritable travail n'est pas de construire un temple, ni même un mètre carré de temple : c'est vous qui devez devenir le Sanctuaire de chair ! Si vous ne découvrez cela qu'au 14eme pour le REAA, ou le 4eme du RER, - 95% de nos amis n'y découvrent rien car l'essentiel n'y figure pas et on ne reçoit que ce que l'on mérite par ses actes -, on a perdu son temps, des années inutilement. Ce qui est capital, c'est ce que vous ne voyez pas et qui pourtant se trouve sous vos pieds, c'est aussi tout ce que vous devez faire pour les autres hommes. A quoi sert-il de s'intéresser à un temple si l'on reste un homme des ténèbres ? La pierre brute n'est qu'une allégorie, celle de la découverte de votre véritable nature, mais elle demeure fondamentale. Si le rôle d'un maître ne consiste pas à donner des réponses "définitives", il doit vous mettre devant votre miroir en vous amenant à vous poser vous-même les questions fondamentales. Seul a de la valeur, pour vous, ce qui vient de vous. Ce qui vient des autres ne vous sera d'aucune utilité. Et chacun porte son capital d'expériences ou sa croix. De même que certains sont beaux, grands par la taille ou la force physique, riches, jamais malades, les hommes portent la même inégalité devant l'initiation. Beaucoup n'avanceront jamais parce qu'ils ne sont pas incarnés pour cela, parce qu'ils privilégient leur moi, leur vie, leur famille, leur vie professionnelle, leurs acquis matériels et sociaux, leurs instincts et passions, leurs ambitions dans la Maçonnerie qui sont aussi et toujours la manifestation des passions ténébreuses, voire parce que l'initiation leur est à jamais fermée ; ils ne devraient pas être ici, et dans une véritable société d'initiés ils ne seraient pas là. Louis-Claude de Saint Martin avait coutume de dire : "on ne peut pas vouloir la gloire des hommes et celle de Dieu, il faut choisir." Et comme les hommes privilégient presque toujours la recherche de la gloire des hommes, ils resteront toujours étrangers à toute authentique initiation. Toutes les traditions dénoncent cela : les Je, les Moi, les Je veux, les C'est pour moi, les Je suis le meilleur. Cessez de vous masturber l'ego, il n'en sortira rien de bon pour vous ni pour votre devenir ni pour celui de vos œuvres. Combien de personnes veulent-elles sortir de cet enfer ? Mille sur un million ? Combien réaliseront-elles la totalité de l'initiation en elles ? Une sur ces mille. Essayez d'identifier la tradition d'où cette paraphrase se trouve issue ?.

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square