C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Quel est la bonne manière d'avancer sur le chemin ou plutôt quelle attitude doit-on adopter pour progresser véritablement ?

April 29, 2016

Nos rituels, nos instructions étant sibyllins en la matière, j'ai besoin d'aide.

 

REPONSE. Tout d'abord, permettez-moi de vous "féliciter" pour votre remarque et la justesse de votre désir bien que des félicitations et l'annonce d'un désir ne soient pas des marques que l'on doive rencontrer sur la voie. Nos rituels nous prescrivent de Se connaître soi-même au travers du travail sur la pierre. Se connaître soi-même, ce n'est pas savoir que l'on mesure 180 pour 72 kilogrammes, ni que l'on a les cheveux bruns et les yeux noirs et que l'on est orgueilleux ou frimeur ou coureur de jupons. Non, se connaître soi-même, c'est Etre, ce qui nous ramène à oublier tout ce que l'on s'imagine être ou que l'on cherche à paraître. L'Eternel a dit en se manifestant à Moïse : "Sois en paix, connais que je suis YHVH, ton dieu tout puissant". C'est ce que toutes les religions considèrent comme Etre, c'est reconnaître la réalité du dispensateur de vie quel que soit le nom qu'on veuille lui donner. Selon les écoles ou les milieux spirituels, on trouve des variables comme : Soyez en Paix ou Soyez dans la Paix du Seigneur, Connaissez que Je Suis ; voire encore Je suis Celui qui Est (Sum ego sum). Connaître, c'est Etre et inversement. Connaître apporte la paix, la détente, la sincérité vis-à-vis de soi et des autres. A ces évidences Maître Eckhart, le grand mystique rhénan, faisait écho disant : "Dieu fait que nous le connaissons, et sa connaissance est son Etre, et l'acte par lequel il me le fait connaître est identique à ma connaissance, de sorte que sa connaissance est mienne." Pour pouvoir progresser sereinement, nous devons adopter une double attitude : celle de renoncer à être ou de devenir quelque chose ou quelqu'un dans tel ou tel milieu (profane ou initiatique) pour pouvoir espérer éveiller l'esprit sans l'appuyer sur quoi que ce soit ; celle de dissoudre enfin toutes les identités créées depuis sa jeunesse. Nous ne détaillons pas ce point pour que vous fassiez vous-même ce travail de recherche à rebours dans le temps, pour que vous identifiez vous-même tous ces personnages et attitudes qui furent les vôtres jusqu'à maintenant et que vous les "détruisiez". Vous n'avancerez jamais sans avoir procédé à cette "destruction" du moi.

 

Copyright Christian GUIGUE

www.guigue.info

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square