C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Comment faut-il allumer les piliers centraux au Rectifié ? Où doit-on prendre la lumière ?

August 2, 2018

Je comprends votre question qui touche beaucoup de VV.MM. Cette attitude incertaine vient de ce que l'on trouve une pratique différente selon les rituels d'origine et ce qui ne facilite pas les choses, ce sont les changements apportés par les GL aujourd'hui.

 

On trouve la version où l'on doit prendre la lumière au chandelier à 3 branches sur l'autel avec une "mèche cirée". Ce qui veut dire qu'on ne touche pas du tout au chandelier à 3 branches.

 

On rencontre aussi une version où il est dit que "l'on prend une bougie du chandelier à 3 branches". Ce qui est une erreur grave car nul ne peut toucher à la trinité divine du chandelier. Comme celui qui a retenu cette pratique n'a aucune connaissance ésotérique, il ne pouvait pas non préciser quelle bougie il faut prendre : celle du Père, du Fils ou du Saint Esprit ? Eh oui, on en est là. Et pour cet auteur de rituel, ou pour le copiste qui a fait ce changement, quelle est la bougie afférente au Fils, au Père et au Saint esprit ? Comme il ne sait rien, on continue dans le néant.

 

Il est un texte où on rapporte ces bougies à la volonté, l'action et la pensée du Grand Architecte. L'action de création s'opère par le Saint Esprit, la détermination de la création par le Père, nous nous trouvons bien devant la trinité. Quand il y a des anomalies, il faut les corriger.

 

Nos GL n'hésitent pas à changer ce qui ne leur convient pas sans qu'elles se rendent compte par ailleurs de ce qu'elles font : leur changement aggravant souvent la situation comme on l'a vu avec le tour de passe opéré avec la sainte religion chrétienne qui a disparu du rituel de réception au profit de plus pur esprit du Christianisme, le Christianisme dit primitif étant celui des jalousies entre les apôtres, de la trahison de Judas, du triple reniement et de la lâcheté de Pierre, des divisions et des oppositions entre des courants comme les Nestoriens, les Ariens, les Celsiens, les Marcionistes ou les Pélages et ceci dura jusqu'au 5e siècle, saint Augustin n'ayant pas réussi en l'an 421 à faire disparaître les opposants aux dogmes établis en 314 au Concile de Nicée. Certains rejettent l'Eglise mais ils oublient que l'Eglise, c'est le corps du Christ et puisqu'il se trouve en nous Notre Souverain Maître, c'est nous qui le formons ce corps et cette Eglise. Et tout ce que l'on rejette, par orgueil ou par méconnaissance, nous met en dehors de cette Eglise et du corps du Christ, donc en dehors des Chrétiens faisant de nous des mécréants.

 

Si l'on vous demandait de faire le signe de croix des satanistes, le feriez-vous ? Pourquoi feriez-vous ce qui n'a aucun sens ou vient nuire à la cohérence du grade ou même de tout le rite ? Il faut corriger ce qui ne va pas. Ici, la pratique correcte consiste à prendre la lumière au chandelier à 3 branches avec une "mèche cirée" et, avec elle, aller allumer les trois piliers centraux. Il n'est venu à l'idée de personne que cette mèche cirée était le Verbe qui transmet et qui éveille ?

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square