C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Je suis au rite français rétabli. On vient d'élire le nouveau véné et je suis choqué car le vote s'est fait publiquement à main levée. Est-ce autorisé ?

September 19, 2018

Ceci ne respecte pas les usages traditionnels qui imposent que l'élection du VM se fasse à bulletin secret.

 

Vous ne m'en dites pas assez, ce qui me contraint à émettre des suppositions. Un vote à main levée laisse penser qu'il n'y aurait eu qu'un candidat ? Ce n'est pas non plus correct, il doit y en avoir plusieurs sauf si on interdit à certains frères de se présenter, ce qui serait une violation de plus à porter au passif des dirigeants mais cela s'est déjà vu.

 

Il doit y avoir plusieurs candidats à l'élection au poste et chaque frère va écrire le nom de celui qu'il choisit sur un papier et mettre son bulletin dans l'urne qui lui sera présentée. Le dépouillement va indiquer qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages et c'est le candidat arrivé en tête qui devient de fait le nouveau VM.

 

Il n'y aurait eu qu'un seul volontaire pour devenir VM ? Malgré cela il faut qu'il y ait tout de même d'autres noms. Et si les frères ne veulent pas de ce seul candidat qu'on leur impose ? Ils doivent le manifester par leur vote. Comment ? En mettant le nom et en le rayant.

 

Si le candidat n'obtient pas la moitié des voix plus une, il ne peut pas être élu. Il faut aussi voir ce que dit le Règlement Intérieur de votre loge à cet égard. Il convient aussi de faire préciser par la lecture du R.I. concernant l'élection du V.M. s'il s'agit de 51 % de la totalité des frères de la loge ou des seuls présents le jour de l'élection.

 

Que peut-il se passer alors ? Il faudra que le relais se trouve assumé par un ancien Véné qui reprendra le poste pour une saison, pour un temps qui permettra de trouver un dirigeant qui soit accepté par le plus grand nombre. Il arrive que la loge soit contrainte d'aller trouver un vénérable dans une autre loge, ce qui impose que le Règlement Général de l'obédience soit souple à cet égard ou qu'il permette des dérogations.

 

Il y a de moins en moins de volontaires pour assurer cette charge compte tenu des impératifs et des difficultés professionnelles actuelles, des contraintes affectives et familiales, du peu de gratitude des frères qui oublient trop vite tout ce qui a pu avoir été accompli par d'anciens dirigeants de qualité et de tout ce qu'ils leur doivent. Il est vrai que récupérer toutes les corvées et les déplacements qu'impose le travail pour l'obédience en plus des dépenses qui s'y rapportent et qui ne sont pas toutes prises en charge par la GL et la loge, ne suscite guère de vocations sacrificielles, Que d'autres le fassent vu que cela ne rapporte plus rien en bonus, ce qui n'était pas le cas autrefois, il y a quelque 40 ans, où devenir VM accélérait prodigieusement l'avancée dans la hiérarchie supérieure en devenant Rose-Croix avant la fin de son mandat. Faire 1 an, ce qui est la norme dans le monde, anglo-saxon suffit amplement. Il est des obédiences qui n'imposent pas systématiquement 3 ans mais laissent la possibilité de renouveler le mandat une ou deux fois, ce qui peut par ailleurs ne pas être systématiquement consécutif.. Et il n'y a pas que la loge symbolique, il y a aussi les offices ou les charges que l'on tient dans les sphères supérieures voire les activités maçonniques annexes, cela finit par faire beaucoup trop pour une personne sans oublier les dépenses qui suivent.

 

Pourquoi supporter ces ennuis et ces contraintes quand ceux qui ne font rien à ce niveau de responsabilité montent plus vite que vous dans la hiérarchie des grades ? Laissez leur ce poste de VM si cela vous pose des problèmes.

 

 

(58 non lus) - SFR Mail | Mail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square