C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

On se moque de nous ? On me pressent pour passer V.M. vu qu'il n'y a personne d'autre. On m'a refusé de passer au 4 quand je le voulais et maintenant ils veulent me faire passer en catastrophe parce qu'ils ont besoin de moi pour devenir VM. Ils se moquent de nous ?

October 20, 2018

Dans ma 38e année de Maçonnerie et fait mon parcours des grades depuis bien longtemps, ayant été 30 ans correspondant de la 1ere loge de recherche au monde, ayant étudié et analysé les rites principaux, je possède sur notre domaine un bagage de connaissances que vous, mes soeurs et frères, appréciez au travers de mes onze livres publiés. Rassurez-vous il y en aura d'autres ! De temps en temps, il arrive quelques frères qui pensent que rien n'a été fait avant eux en ne voulant pas savoir que de glorieux anciens, dont je ne suis que l'un des modestes continuateurs, ont déjà fait un travail dont ils ne se doutent pas ou qu'ils ne veulent pas savoir. A titre personnel, je possède des dizaines de microfilms sur le fonds ancien Willermoz que j'ai bien fréquenté en son temps. Evidemment je gêne ceux qui  ne savent pas grand chose quand je signale des anomalies dans un grade ou un rite ou dans la pratique générale maçonnique. Ne pas savoir n'est pas grave si l'on fait confiance à ceux qui savent et si l'on veut apprendre et redresser ce qui ne va pas, cela devient gênant quand on ne possède pas ce que l'on devrait connaître et que l'on compense ce non savoir en affirmant ses galons péremptoirement sinon de manière méprisante. Il y a aussi un problème de liberté, liberté fondamentale dans les droits de tout citoyen, donc de tout maçon, qui ne peut pas légalement se trouver réduite par une organisation fut-elle maçonnique ; sans liberté rien ne peut se faire et cette liberté doit naturellement et spontanément s'exprimer dans nos rites et nos structures : d'où l'expression de maçon libre dans une loge libre. Menacer de sanction un frère qui relève des anomalies dans une pratique rituelle ou plus largement  maçonnique devient une limitation de son droit constitutionnel à la liberté d'expression, une discrimination volontaire, pratique qui devient condamnable par les tribunaux de la République. Et il y a la tolérance qui nous oblige à supporter ce qui nous dérange. Sans liberté et sans tolérance, il n'y a plus de Maçonnerie possible. Quand on vient au Bleu, c'est pour le Bleu, et celui-ci ne doit supporter aucune tentative d'influence ou d'ingérence de la part d'organismes extérieurs. 

 

Le texte original sera prochainement remis en place.

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square