C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

L'égalité existe-t-elle en Maçonnerie ?

January 5, 2019

J'aimerais avoir plus de précisions. Pensez-vous à la Maçonnerie française en particulier ou à l'ensemble de la FM mondiale ou à un point particulier ?

 

Dans la Maçonnerie régulière anglo-saxonne mondiale, on peut considérer qu'elle existe en effet. Il n'existe pas de discrimination entre les frères et tout le monde bénéficie dans les meilleurs délais de ce qu'il demande en terme de grades et de fonction. Vous n'avez pas à demander à tenir une fonction, dès que cela sera possible vous accomplirez tout votre parcours du Tuileur au Vénérable Maître à raison d'un office par an. On peut annoncer en quelle année vous serez VM de la loge. Et tout le monde tourne. C'est autrement plus efficace qu'en France car sachant que c'est bientôt votre tour de prendre tel office, vous y faites très attention pour être parfaitement prêt le jour où vous serez nommé, et c'est comme cela pour tous les postes. C'est ainsi que l'on parvient à cette excellente maîtrise de la rituélie qui fait l'admiration et l'envie de tous les visiteurs des autres rites non anglo-saxons.

 

En France, on se prend pour les champions de la maçonnerie ; on veut donner des leçons au monde entier quand la trop grande majorité des frères ne maîtrise rien, ni la connaissance de l'histoire du rite, ni la rituélie, ni le symbolisme, etc. Il se trouve bien quelques frères et soeurs de qualité mais qui ne viennent plus en loge car y perdant leur temps. A quoi servent les bougies, les lunettes, la lumière quand les hommes ne veulent rien voir ? Alors ces soeurs et ces frères partent ailleurs, là où ils trouvent ce qu'ils cherchent une maçonnerie cohérente, traditionnelle, utile, 

 

Aujourd'hui, comme on ne sait plus le minimum du minimum, on a remplacé le tuilage à l'entrée des loges par la communication du mot de semestre ou de l'année. Pourquoi pas le numéro de téléphone ? Ce n'est plus pour très longtemps. Et ce mot de semestre qui ne doit surtout pas être connu des membres des autres obédiences est communiqué à tous. Les dignitaires de nos GL ne savent même plus quelle est sa fonction véritable. Ces gens ne peuvent pas être des maçons s'ils ne savent rien ! Qu'est-ce qui garantit la qualité maçonnique d'un frère ? C'est le tuilage. Ce n'est pas l'indication du mot de semestre ou la présentation des diplômes des grades possédés.

 

L'égalité n'existe pas en France. Il suffit de voir ce qui se passe partout. Aucun organisme ne se trouve épargné. On pratique le système de promotion à la tête du client : il vaut mieux être directeur de société ( qui pourra devenir 32e ou CBCS ) que boulanger ou facteur à la Poste (qui ne parviendront pas à ce niveau hiérarchique du rite). On ne progresse pas à la même vitesse dans le système, ce qui est une violation du devoir d'égalité fraternelle à réserver à tous les maçons. Et si ce critère primordial de l'égalité entre tous, qui est le fondement même de la Maçonnerie, ne se voit pas respecté, il n'y a plus du tout de maçonnerie et ceux qui se comportent ainsi ne peuvent pas se voir paré du nom de frère. La FM française n'est plus le creuset de l'initiation mais celui des sociétés civiles immobilières de l'organisation fraternelle. Il faut payer encore et encore et toujours plus. Pourquoi ? On ne peut manquer de se le demander.

 

Faire parvenir des soeurs ou des frères au 32e degrés au REAA ou au Français ou écuyer novice ou cbcs pour le RER, à 70 ans et plus, c'est tout simplement indigne. C'est un non respect de ces personnes qui finissent inévitablement un jour par tout envoyer promener en ne venant plus. On a besoin de jeunes à tous les niveaux de la hiérarchie. Il faut utiliser leur hardiesse, leur envie, leur dynamisme pour booster le rite et les structures. C'est ce qui existe aux USA et ailleurs, je crains que cela ne soit jamais le cas en France et chez nos voisins francophones chez qui nous exportons nos maux. Nous aurions bien besoin de gilets jaunes en maçonnerie pour revenir aux valeurs éternelles de la FM.

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square