C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Je viens d'être reçu MESA, je n'ai pas eu le choc qu'on m'annonçait.

March 7, 2019

La question que je me pose à la lecture de votre réflexion est la suivante : pourquoi attendiez-vous un choc ?

 

Je ne sais pas qui a pu vous annoncer qu'un choc allait se produire lors d'une réception à ce niveau voire comme pour n'importe quel autre grade d'ailleurs. L'idéal consiste à se laisser aller, à ne rien imaginer, à se détendre. Il faut se mettre en état de neutralité, de passivité totale, pour pouvoir recevoir, pour qu'il puisse se produire quelque chose en vous.

 

Si vous attendez quelque chose de précis, ici un choc en l'occurrence,  Vous vous mettez sans vous en rendre compte en état de tension, d'observation sur ce qui se passe autour de vous : vous n'êtes plus ouvert mais fermé. Involontairement, vous vous mettez en dehors de la cérémonie, de ce qui s'accomplit de particulier.

 

Entrer, progresser dans l'initiation s'avère tellement difficile dans cet univers ou rien n'est jamais assuré ni garanti. L'initiation ne peut pas commencer parce qu'on le veut ; c'est comme la mort, nul ne l'évitera parce qu'il le demande. On n'obtient rien parce qu'on le désire et tout désir constitue un obstacle. Il y a enfin le profil de l'initiable : tout le monde ne se trouve pas apte à cette recherche dans l'ordre du mystère sinon la population mondiale serait initiable. Que se passait-il dans l'Antiquité dans ce que l'on nomma les Sociétés de Mystères qui dispensaient une initiation ? Il y avait une sélection. Comment s'opérait-elle ? Parce que l'on connaissait les citoyens, leur action comme leur engagement dans la Cité, leur religiosité. On prenait les plus distingués par le mérite, on refusait les autres fussent-ils les rois de la ville.

 

Il existe autant de différences de profils de maçons initiables que de Cherchants sur la Voie mais, parmi ces derniers, combien trouveront-ils quelque chose d'utile pour eux ou qui puisse répondre à leur attente ? Nul ne peut le dire avec certitude. Le frère qui vous a parlé de choc a peut être vécu, pour ce qui le concerne, une grande surprise mais il ne vous a pas, semble-t-il, précisé laquelle.

 

Si l'on n'attend rien d'un grade, et c'est la démarche la plus usuelle, on ne peut pas avoir de déception. Il en va tout autrement si l'on aspire enfin à un résultat, à des révélations, à des communications importantes qui puissent changer notre existence, notre perception des hommes et du monde. A ce niveau-là, la désillusion risque d'être importante.

 

Ne rien trouver peut convenir à des frères qui n'attendent rien et, pour certains, dans ce contexte, la cérémonie peut les séduire. Si vous attendez des révélations, une connaissance nouvelle en termes d'initiation, une réponse à une demande importante pour vous, la situation risque de ne pas vous convenir car il n'y a rien de nouveau que l'on ne sache déjà si l'on a accompli le travail sur les éléments symboliques déjà reçus dans les grades précédents. Un Maître est censé être parvenu à la perfection du Métier considéré dans son Art et sa pratique. Doté de la planche à tracer, il se trouve supposé avoir la conscience des desseins, des plans tracés par le Grand Architecte. Lorsque l'on se trouve réellement dans cette situation, que l'on comprend l'Ordre du monde comme celui de la Création, que voulez-vous recevoir de plus ? Il ne reste plus qu'une chose : rendre grâce au Grand Architecte, à l'Eternel, pour ces étincelles de lumière, ces bribes de révélation qu'Il nous alloue en fonction de nos mérites, de nos oeuvres dans le plan des hommes.

 

Je conseillerai à nos amis de ne jamais attendre de "choc" par avance, la désillusion se trouve assurée, c'est inévitable. N'imaginez rien ; il se produira peut être quelque chose d'heureux pour votre progression sur votre chemin. C'est toute la grâce que je vous souhaite.

 

Copyright Christian GUIGUE

www.guigue.info

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square