C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Souvent absent pour raison professionnelle, on vient de me confier Assiduité, Engagement, Fidélité comme planche d'augmentation de salaire. Pouvez-vous m'aider ?

April 25, 2019

Voici l'exemple typique d'un sujet qui correspond au comportement que l'on montre en loge. Votre V.M. veut vous mettre au pied du mur en vous rappelant vos devoirs.

 

Il paraît évident que compte tenu des impératifs professionnels et familial, on ne fait plus ce que l'on veut en terme de gestion de son emploi du temps mais ce que l'on peut. Et ceci nous perturbe souvent car nous tenons autant à nos ff. et à notre loge, ainsi qu'à nos ateliers supérieurs, qu'à notre travail et notre famille. Recevoir un thème de travail qui ravive cette douleur du choix prioritaire et de l'impossible solution qui satisferait ces exigences ne nous simplifie pas le travail en vue de ce tracé.

 

L'assiduité.

Elle  est un devoir prioritaire qui figure depuis le haut Moyen Age dans les sociétés corporatives et fraternelles. Tous les manuscrits de la Maçonnerie opérative comportent cette obligation d'assiduité au travail collectif. Elle le demeure aujourd'hui encore car comment fonctionneraient nos loges si chacun prenait la liberté de ne venir que lorsque cela l'arrange ? C'est d'autant plus grave quand  ces absents sont officiers. Chacun se trouve devant ses impératifs, il est vrai, mais il reste troublant quand on visite une loge qui comporte 12 maîtres de n'en voir que 6 ce soir-là donc des offices non couverts. Il paraît tout aussi étrange de noter des absences lors de matches importants en Coupe d'Europe de football ou lors des vacances scolaires et, comme nous sommes tout le temps en France en période de congé scolaire (toutes les 6 à 8 semaines), cela fait beaucoup d'absences chez nos frères enseignants. Il demeure un critère qui devrait se trouver respecté dans nos structures, c'est celui de la franchise et de l'honnêteté ; si un frère sait qu'il va devoir faire face à des absences, il doit refuser de tenir un poste d'officier.

 

Un planning cela se gère par anticipation, la seule exception se rapportant à un impératif professionnel de dernière minute ou à un grave problème de santé qui apparaît brutalement. Il y a parfois un télescopage des réunions quand on est membre de plusieurs ateliers voire membre d'une structure dans une organisation et dans les hauts grades ailleurs, la tenue au bleu et une autre dans les ateliers supérieurs tombant à la même date.

 

Ceci doit vous amener à faire effort sur vous-même pour améliorer votre présentéisme.

 

Dans votre cas, comment aborder cette assiduité ?

 

Le travail en loge reste essentiel, nous venons de le souligner, mais ce n'est pas votre véritable travail, celui que vous avez à faire sur vous-même, chaque jour de votre vie et jusque votre mort, ce n'est pas celui qui va faire s'éveiller en vous ce qui va vous faire avancer sur votre chemin. Ce travail extérieur à la loge c'est celui qu'il vous faut accomplir, pour que vous puissiez vous améliorer et devenir celui que vous devez être un jour, il exige incontournablement cette assiduité permanente dans l'oeuvre, dans votre combat contre vos passions, dans votre tentative de comprendre le symbolisme. Il ne servirait à rien d'être toujours présent à toutes les tenues si l'on ne fait rien par ailleurs, si l'on refuse de changer quoi que ce soit dans sa vie, dans sa manière d'être, dans son comportement avec les autres femmes ou hommes. Vous devez toujours être présent à vous-même, face à votre vie, votre conscience, à titre permanent, pour avoir une chance d'avancer sur votre chemin : ceci constitue votre assiduité  dans votre travail de maçon qui prépare son temple, qui pense déjà à la construction de son sanctuaire de chair. L'Eternel l'a dit : il ne veut pas de temples de pierres.

 

L'engagement.

Lors de la prestation de votre serment ,vous avez pris l'engagement d'exercer certaines choses, des devoirs. Il y a ce qui concerne le citoyen, le fidèle pour lui-même et son  Dieu, ses frères, l'Ordre, les autres hommes donc la société. Il s'avère capital, pour vous, d'en respecter les termes. Si vous manquez seulement à l'un d'entre-eux, vous deviendriez parjure. Vous pouvez parfaitement respecter cet ensemble sans être présent en loge, il suffit d'analyser les termes du texte pour noter que rien ne s'y trouve spécifié à ce propos.

L'engagement le plus essentiel pour vous consiste aussi à ne jamais faiblir dans votre travail, à ne jamais renoncer à réaliser cette initiation, cet éveil en vous. Nous devons prioritairement agir comme maçon, en matérialiser les qualités et les vertus, dans la société, dans le monde, au contact des personnes, des amis, des clients que nous rencontrons partout, en France comme ailleurs dans le monde.

 

La fidélité.

C'est agir de telle manière que vos principes dans l'existence, votre vision du monde et de l'au-delà, convergent parfaitement avec ceux que la Voie maçonnique vous offre. Ainsi vous resterez fidèle à vous-même et agirez en bon serviteur de la Maçonnerie. Vous savez qu'entrer en FM est un engagement à vie, c'est capital car beaucoup de nouveaux maçons ne le savent pas, ceci va faciliter ce caractère de fidélité envers l'Ordre. Mais si vos soeurs ou vos frères n'ont rien fait pour vous apporter ce que vous deviez trouver dans votre loge, cet engagement tombe de lui-même vu que la faute ne vous incombe pas. La fidélité devient alors pour vous la nécessité de continuer le chemin de l'initiation amorcée dans une autre organisation, Martinisme ou Templiers ou Rosucruciens, par exemple, ou tout simplement la religion. Quasiment tous les Templiers et Martinistes sont maçons ou l'ont été.

 

Prenez ici ce qui peut vous intéresser pour votre réflexion et surtout développez votre point de vue. Prenez le texte de votre engagement, celui pris lors de votre réception comme Apprenti, c'est souvent le plus complet donc le plus exigeant et mettez-le en parallèle avec votre sujet de tracé.

 

Christian GUIGUE

www.guigue.info

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square