C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Nous venons de perdre notre Vénérable Maîtresse et voulons lui faire une cérémonie spéciale. En attendant c'est notre PMI qui va tenir le maillet. Que pouvons-nous faire ?

May 23, 2019

Nous vivons en inconscients comme si nous devons jamais mourir. Nous ne prévoyons rien. Nous ne pensons jamais à demain. Ce comportement reste en fait un refus, une peur viscérale de la Mort, le véritable niveau qui égalise tout en remettant les choses à leur véritable place et valeur. Voilà pourquoi dans nos loges, chapitres, aréopages, consistoires et autres conseils, rien n'est jamais prêt lorsque survient le départ brutal et rapide d'une soeur ou d'un frère, ce qui ajoute encore au désarroi que l'on ressent alors.

 

Que faire ?

 

Votre Chambre du Milieu a bien anticipé en faisant reprendre le maillet par votre Passé Maître Immédiat jusqu'à ce que vous puissiez procéder à l'élection pour désigner une nouvelle ou un nouveau V.M.

 

Une cérémonie spéciale s'impose pour accompagner la Soeur ou le Frère qui vient de mourir. Cette séance doit se faire au plus vite suivant son décès. Il ne faut surtout pas attendre des mois auquel cas cette cérémonie ne sera d'aucun effet occulte pour le défunt.

 

On cherche en catastrophe dans des archives ce qui pourrait faire l'affaire de rituel funéraire. Le plus souvent, il n'en existe pas ou on n'en trouve pas. Parfois, on en découvre un mais dont le contenu ne nous convient pas. Généralement, il est fait pour les vivants en respectant les hiérarchies, c'est un protocole établi pour ceux qui restent, cela n'a rien d'anormal en soi mais cela ne concerne pas la Soeur ou le Frère décédé(e) : or, c'est elle, c'est lui, qui prévaut en la circonstance. Il y a parfois des impossibilités pour le mettre en application avec certaines exigences comme celle de disposer de 3 apprentis + 3 compagnons ou d'autres choses. Cela ne répond pas aux besoins immédiats de la loge ou de la structure qui peut n'avoir ni Apprentis ni Compagnons sur ses colonnes. Que faire ?

 

Je viens de vivre un cas un peu similaire avec la mort d'un frère dans ma 2e loge, ce qui m'a conduit à réfléchir à l'organisation d'une cérémonie de deuil et de départ, à ce que l'on peut penser ce jour, à ce que l'on devrait y dire et entendre.

 

Ce qui m'intéresse au plus haut point, c'est l'initiation, éveiller mes Soeurs et mes Frères, partager avec vous ce que j'ai découvert, raison pour laquelle j'ai écrit ces livres que je vous propose sur ce site. Cette finalité doit aussi se retrouver à ce moment du départ d'une Soeur ou d'un Frère pour l'Orient Eternel.

 

J'ai travaillé à rédiger un Rituel Funèbre qui nécessite peu de moyens : le VM, les 2 Srvts, le MDC, l'Orateur et le Secrétaire suffisent pour le travailler. Nul besoin d'apprenti, de compagnon qui ne seraient pas des membres de la loge. Ce rituel répond à votre besoin.

 

Attention à la musique, elle demeure capitale pour cette cérémonie : elle ne doit ni être pompeuse ni triste. Il vous faut donc une sono puissante et de qualité.

 

Christian GUIGUE

www.guigue.info

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square