C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Je ne comprends pas. Ma femme est Compagnonne au REAA, moi au RER et nous n'avons ni la même légende du grade ni le même mot de reconnaissance ? Elle en a parlé à sa 1ere Srvte qui lui dit que mon mot n'est pas celui de mon grade. Je ne comprends pas ce que cela veut dire.

August 1, 2019

Vous avez une belle opportunité de faire votre chemin en couple. C'est un avantage précieux et aussi un inconvénient car vous ne progresserez pas de la même manière l'un et l'autre ni dans le même temps. Vous voici prévenus. Par contre, il est dommage que vous ne soyez pas dans le même rite. J'en déduis que vous êtes dans des loges différentes.

 

Chaque rite a ses mots de passe ou de reconnaissance pour chaque degré. parfois, il n'y en a pas pour tel grade de tel rite.

 

Originellement, tous les rites avaient le même mot pour l'App : Tubalcain (phonétique anglaise : teubolcaine). C'est encore le cas pour le Français, tous les systèmes anglo-saxons dont l'Emulation et le York et d'autres. Le Rectifié l'avait aussi mais, pour des considérations non probantes sinon étranges, il l'a remplacé par autre chose.

 

Au second degré, il en allait de même. Pour ce qui concerne le RER, il a procédé à l'inversion des 2e et 3e degrés, d'où l'interrogation et la surprise qui sont les vôtres. D'ailleurs, mettre Sch au 2e degré a une raison très particulière qui vient compléter ce qui est amorcé avec l'initiale que l'on ne sait qu'épeler : voir à ce propos mon livre La Formation Maçonnique. Article LETTRE (ésotérisme de la). Le placer au 3e est une hérésie qui démontre la non connaissance du responsable de ce fait. Le REAA comme l'Emulation et les autres rites ont tout bon. 

 

Il n'en fut pas toujours été ainsi car j'ai reçu au RER, comme Compagnon, il y a plus de 35 ans, le même mot au 2e grade que votre épouse au REAA. Mon organisation de l'époque refusait d'utiliser les rituels que nous connaissons aujourd'hui, ce qui s'avérait judicieux puisque que les fondateurs lyonnais du rite n'ont jamais connu nos rituels actuels et donc avec lesquels ils n'ont jamais travaillé. Willermoz lui-même n'a jamais travaillé en loge bleue et verte avec ces versions utilisées aujourd'hui. Personne ne se demande : " alors pourquoi le faisons-nous ? ".

 

Nota. Il y avait une opposition entre les Lyonnais, Bourguignons et Nancéens qui ne voulaient plus entendre parler de Willermoz et les Strabourgerois de Durckheim qui lui restaient encore fidèles. Il serait utile à ce propos que nos frères du Rectifié connaissassent l'histoire et la vie des personnages du Régime avant de formuler des avis ou des critiques.

 

La Triple Union de Marseille est un cas à part, son VM Achard n'obéissant à personne. Il avait de plus un contentieux avec Willermoz qui l'avait fait chasser du Directoire Ecossais.

 

Copyright Christian GUIGUE

www.guigue.info

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square