Posts à l'affiche

On vient de récupérer un jeune apprenti. Le VM de la loge où il a été reçu voulait le virer car reprenant des études, il a signalé devoir manquer quand il préparera ses examens. Y a t il une fraternité en Maçonnerie ?

December 15, 2019

Le cas que vous signalez vient d'une GL qui se dit traditionnelle mais où on ne respecte rien de ce qui constitue la tradition de l'initiation comme ses usages.

 

On m' a déjà signalé ce cas il y a deux mois. L'attitude de ce VM est indigne de sa fonction et qualité de maçon et inqualifiable. C'est une honte. Je signale ici que l'on ne peut pas imputer cet errement à cette organisation qui, dans ce cas, n'y est pour rien. On pourra bien sûr lui reprocher de faire entrer des gens qui n'y ont pas leur place, ce qui va inévitablement s'aggraver car on me signale qu'elle a pour objectif de doubler son effectif. Connaissant cette structure, je peux vous dire qu'il y a autant de départs que de nouveaux reçus tout au moins dans la région nord de la France, elle ne doublera jamais son effectif avec ses cadres actuels comme à venir vu qu'on y élimine tous ceux qui seraient trop compétents et qui pourraient probablement faire de l'ombre aux dignitaires en poste. Cette GL peine déjà à maintenant un effectif qui ne progresse pas vu les départs.

 

Ici se pose bien évidemment le problème de la fraternité mais il n'y a pas que cela, il y a celui des intérêts personnels et cela change tout.

 

Un Apprenti que l'on veut démissionner d'office, ce qui est le cas ici, parce qu'il doit préparer des examens et manquera quelques soirées, voilà qui fait peur car on ne respecte plus les principes ni les valeurs de la Maçonnerie. Le pire ? Ceux qui agissent ainsi se prennent pour de bons maçons quand ils se trouvent en dehors. Et c'est terrible. Après cela l'organisation dont ce VM dépend se demande pourquoi les frères s'en vont ? C'est se moquer du monde : il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir !

 

La fraternité, c'est se montrer attentif les uns aux autres, c'est se trouver prêt à réagir en cas de besoins aux épreuves, aux difficultés, malheurs que vivent nos frères. Ce n'est pas envoyer l'hospitalier pour qu'il téléphone et donne des nouvelles à la loge. Si on est fraternel, ce sont tous les frères qui doivent se manifester et pas seulement l'éléémosynaire du groupe. Qui se soucie de savoir si un frère est seul ? S'il a besoin qu'on aille chercher des médicaments ou faire des courses pour lui ? S'il est marié mais que son épouse ne conduit pas donc elle a besoin d'aide : qui se présente ? personne. Ce comportement des uns et des autres n'est pas recevable ni admissible. Il porte préjudice à l'authentique Maçonnerie.

 

Qu'est ce qui est important ?

 

L'amitié sincère, l'amour que l'on porte à ses frères. Ce qui est essentiel et capital, c'est la loge. Car la loge, c'est ses frères et tous doivent agir en ayant un seul but : conserver intact la richesse et la famille du groupe. Et si une organisation tente d'attaquer un membre du groupe, il n'y a qu'une attitude fraternelle possible : virer cette organisation et partir au plus vite. C'est la loge et ses frères qui importe par dessus en aucun cas l'obédience et les grades au-dessus. Quand vous mourrez, l'obédience ne fera même pas mettre une couronne sur votre tombe ni le grand prieuré ni le suprême conseil ni le grand chapitre métropolitain. Il est des frères de votre loge qui ne resteront même pas le temps de l'office funèbre ; ils se feront voir et partiront au plus vite.

 

Et si la loge ne défend pas ses membres ? Si elle laisse attaquer un frère ? Alors, c'est que ses " maçons "  ne valent rien au plan de la sincérité des sentiments, c'est qu'ils privilégient des intérêts particuliers et, si l'on agit ainsi, on se met ipso facto en dehors de toute fraternité, de toute initiation, de toute perfection possible.

 

La fraternité existe-t-elle en FM ? Regardez ce qui se vit, ce qui se fait déjà dans votre loge et ailleurs. Comparez, posez-vous les questions judicieuses. Vous saurez très vite ce que vaut votre groupe. Certes, il y a toujours des paroles bienveillantes mais à quoi servent-elles quand on ne fait rien en actes ? On reste dans le néant, dans la fuite, dans la lâcheté. Comment pourrait-il y avoir quelques lueurs dans fraternité dans un univers aussi ténébreux ?

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

      

      C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.