C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Que se passe-t-il au Blanc ? Notre Maître vient de démissionner.

December 30, 2019

J'aimerais en savoir plus sur le nom du Grand Prieuré et de la Province concernée et encore mieux le nom de votre responsable.

 

Tout le monde peut démissionner pour diverses raisons : emploi du temps trop chargé, maladie, pressions internes, etc. Vous ne précisez pas le contexte, donc ?

 

Le Blanc pose un problème considérable par le pouvoir et les pressions qu'il exerce sur toutes les structures (loges bleues, vertes, chapitres) et donc sur tous les frères à tous les niveaux. Ce ne sont jamais les frères qui se choisissent un vénérable, on le leur fait croire, c'est le Blanc qui le leur impose via le Député-Maître, patron de la loge verte, qui est aussi et surtout CBCS donc la courroie de transmission du haut vers le bas de l'Ordre Intérieur, dit le Blanc. La Grande Loge dans tout cela ? Elle ne dirige qu'en façade. Son avantage réel réside dans les capitations qu'elle encaisse au grand dam du Blanc qui pleurniche car ses caisses sont au plus bas niveau. Il suffit de voir certains Prieurés qui font de la peine à voir tellement leurs effectifs sont minuscules. Pour la Fête annuelle du renouvellement de l'Ordre, ils imposent aux apprentis, maîtres et compagnons et maîtres X d'y participer sinon il n'y aurait pas grand monde.

 

Les guerres, le mot n'est pas fort, entre la GL et le Grand Prieuré sont permanentes. Il faut se mettre à la place de la direction d'une Grande Loge et comprendre les réactions de ses dirigeants envers les excès de pouvoir du Blanc. Exemple : Un ami vénérable d'une loge rectifiée et CBCS a voulu démissionner du Blanc. Réaction immédiate de son Préfet : " si tu quittes le blanc, on exige ta démission de ta loge ". Le responsable régional du Bleu alerté a baissé la tête et n'a rien fait. A ce niveau on se pose la question : " à quoi sert l'obédience si elle n'est pas maîtresse chez elle ?" ou " à quoi servirait un responsable local s'il n'avait pas la stature ni l'autorité que requière sa fonction ?". Beaucoup d'affaires qui ne devraient ou n'auraient jamais dû existé sont la conséquence de l'incompétence ou de la lâcheté de certains cadres et cela se retrouve trop souvent dans toute la maçonnerie et pas seulement au RER. Le Blanc, c'est un éternel panier de linge sale. En 2000, un Grand Maître qui avait des -ouilles a interdit aux frères de sa GL d'appartenir au Grand Prieuré qui chapeautait son système sous peine d' exclusion. Combien y a t il eu de mécontents ? Sur 182 loges RER que comportait cette GL seulement 20 loges sont parties. Ce qui signifie que lorsque l'on impose un choix aux frères, entre le Blanc et le Bleu, leur choix est vite fait. La Maçonnerie, c'est le bleu.

 

Question : pourquoi, à certains convents nationaux, oblige-t-on tous les frères du Bleu à subir la présence des dignitaires du Blanc comme  de ceux d'autres rites qui n'ont rien à faire là et dont ce n'est pas la place ? Un GM compétent ne peut pas favoriser cela, il doit éviter cette erreur. C'est comme s'il leur donnait la corde pour qu'ils le pendent.

 

Vu qu'il y a 4 grades symboliques au RER, je trouverais tout à fait cohérent de créer une Grande Loge qui travaille ces 4 grades en éliminant les Directoires Ecossais qui n'ont aucune utilité réelle sinon à percevoir une cotisation supplémentaire. Ainsi c'est la GL qui dirigerait l'ensemble tout en éliminant les Commandeurs donc l'influence du Blanc dans les loges bleues. Vu que le " vert " ne doit se réunir que pour des réceptions, c'est-à-dire peu souvent, il serait opportun que ce soit le VM de la loge bleue qui dirige aussi la loge verte et non l'inverse.

 

Vu que personne au RER, au Vert comme au Blanc, ne respecte le Code de Lyon de 1778 et que ces structurent n'en retiennent que ce qui les arrange, on peut, vu qu'ils le font, changer les choses en devenant infiniment plus efficace avec la suppression officielle des Directoires. Evidemment, cela déplaira aux amateurs de titres et de fonctions qui ne les auront plus mais ce n'est pas l'essentiel dans la vie ni même en Maçonnerie.

 

Le Blanc, ce n'est plus de la Maçonnerie vu que l'initiation est achevée au 4e, donc il n'y a plus rien après. Ce n'est pas vraiment de la Chevalerie non plus vu. Vu que ce n'est plus de la Maçonnerie, la GL peut le renvoyer jouer ailleurs. L'Ordre Intérieur c'est tellement spécial qu'une grande majorité de CBCS n'y trouve pas son compte. Pour certains, c'est trop religieux, c'est une église bis. Pour d'autres, ce n'est pas assez religieux. Pour un autre groupe, ce n'est pas vraiment templier non plus. Bref, c'est la pagaille. On y parle d'amour et de bienfaisance en oubliant de pratiquer. "On" y règle leur compte en toute non fraternité aux frères qui dérangent, fussent-ils au Bleu, qui osent dire ce qu'ils pensent, qui ont un point de vue différent, qui protestent contre les changements faits aux rituels, qui osent faire part de connaissances qui contredisent les dignitaires. Un Grand Maître a agi depuis des mois pour régler son compte à un frère du Bleu qui, écoeuré de ce non esprit fraternel et rectifié, a démissionné. Un responsable local lui reprochait d'être aussi templier ailleurs et qu'il devait choisir entre son Ordre Templier et l'obédience, ce qui est d'autant plus anormal que d'autres frères sont aussi templiers dans l'obédience et qu'un dignitaire prête même des locaux à ces frères templiers. Il y a donc une discrimination évidente de traitement entre les frères de cette organisation tout en sortant du strict cadre maçonnique. Si c'est le GM dont vous parlez qui ose venir se plaindre de non fraternité et du non respect des valeurs maçonniques, il découvre la Justice céleste et subit à son tour ce qu'il a fait aux autres. Quand on se comporte de manière indigne et profane envers les aux autres, il ne faut pas s'étonner que cela vous revienne en pleine face en juste application de la Justice : oeil pour oeil dent pour dent. Il n'y a aucun lieu de le plaindre, ce que feront peut être quelques hypocrites dont un, parmi quelques autres, sera très heureux de prendre la place laissée vacante. Au pays des tartuffes, il y a toujours plus " faux cul " que le dernier des derniers. Ces gens-là subiront à leur tour les mêmes effets. Il y a pas mal de Maîtres X qui quittent la loge verte pour ne plus dépendre du Blanc et personne ne se demande pourquoi ?

 

Dans trop de structures maçonniques, et ce pour tous les rites, il y a un colossal problème de non compétence. On peut ne pas disposer de ces compétences mais savoir reconnaître les frères qui les possèdent pour en tirer un profit collectif au grand bénéfice des hommes et du rite. Le drame se situe dans le fait de considérer comme dangereux pour sa fonction personnelle ceux qui pourraient la prendre et qui se trouvent bien évidemment parmi ces frères compétents qu'il faut éliminer au plus vite fut-ce par des moyens qui se situent à l'opposé des qualités et devoirs maçonniques issus du Bleu. Quand on a juré : " d'être bienfaisant envers tous les hommes lorsque je pourrai leur être utile ", beaucoup de chevaliers malfaisants de la Cité Sainte ont du soucis à se faire vu leur violation de serment et surtout par le mal et le préjudice maçonnique qu'ils causent aux autres. Heureusement, il y a une Justice divine et elle peut s'appliquer déjà dans leur vie ici-bas, ce dont ils ne se doutent même pas.

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square