C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.

 

 

Posts à l'affiche

Maçonnerie et Chevalerie

October 21, 2016

Demande. Je suis au 12e degré du REAA et ce que j'y entends ne m'intéresse pas du tout. Evidemment, je ne peux rien dire et par prudence je ne fais pas état de ma déception. Je n'ai pas la cordonnite et je ne cours après rien, j'attends par contre beaucoup du contenu des rituels et, dans ce grade, c'est le néant. D'après les confidences de frères infiniment plus avancés dans la hiérarchie, cela ne s'améliorera pas si j'ai des attentes très précises. Ils me disent : "laisse toi porter, vis les choses sans te poser de question et tu verras bien ce qui en sortira". Peut-être mais je suis venu en quête de spiritualité, de sincérité, de fraternité réellement vécue et je ne vois rien de tout. Ma question sera donc celle-ci : maçonnerie et chevalerie est-ce identique ? Faut-il que j'attende de passer Rose-Croix pour découvrir quelque chose qui aille dans le sens de ma recherche ?

 

Réponse. Vous vous trouvez dans la situation d'un frère qui a fait son travail et a obtenu infiniment plus rapidement que beaucoup d'autres les réponses fondamentales : vous savez ce que vous cherchez, ce que vous voulez et dans quelle direction progresser. C'est très rare en Maçonnerie où la plupart de nos dignitaires ne savent toujours rien de cela. Ces gens-là, ceux qui jouent le jeu du système, ne peuvent pas comprendre ce qui vous anime et vous porte car cela leur reste totalement étranger. Pour eux, s'il y a un problème, c'est vous à cause de cette différence d'intérêts puisque vous ne partagez pas les leurs.

 

De trop nombreux degrés n'ont pas de corpus : une légende du grade et quelques cartouches portant une sentence ne suffisent pas pour cela. Tant que l'on ne porte en soi aucune exigence, ces grades ne posent pas de problème de conscience, on les prend les uns après les autres et tout va bien. Il en va tout autrement si l'on attend une progression constante et cohérente , une avancée réelle vers l'Etre. Il n'y a pas beaucoup de degrés supérieurs qui vous satisferont ; il y a trop de retours constants en arrière. et aucun n'aura la richesse ni la puissance du 18e si l'on sait ce qu'est la Voie. Mais là encore beaucoup de rituels de Rose-Croix ont été modifiés.

 

Vous allez un peu vite en réduisant tous les rites aux mêmes défauts. Après, il n'y a pas seulement le rite, il y a aussi et surtout la loge bleue, son esprit collectif, s'il y en a un, son orientation spécifique. Comme vous allez retrouver ces frères dans les degrés supérieurs, la même exigence doit en principe y figurer déjà. Donc si vous trouvez ce que vous espérez au bleu, vous pouvez présager découvrir  d'autres fruits en loge de Perfection puis au Chapitre. S'il n'y a rien de ce que vous espérez, cela commence mal. 

 

Quelle différence existe-t-il entre Maçonnerie et Chevalerie, les deux corps étant à caractère religieux ?

 

La chevalerie maçonnique n'a rien de commun avec la vraie Chevalerie. On ne nous arme jamais au Français ou au REAA et l'on y trouve l'erreur de comporter plusieurs grades dits chevaleresques. Or, on ne peut être fait chevalier qu'une seule fois dans sa vie. C'est cela la vraie Chevalerie. Etre Chevalier Rose-Croix puis Chevalier Kadosch est une violation des lois de la vraie Chevalerie, c'est strictement impossible.

 

Si l'on avance en FM en serviteur de la Vertu, on vit en manifestant au quotidien les qualités que l'on attend d'un Chevalier. On n'a donc pas besoin en ce cas d'aller en Chevalerie. Si vous ne trouvez pas là où vous vous trouvez la réponse à vos besoins, alors entrez en Chevalerie. Il est inutile d'attendre x années que l'on vous fasse passer au 14 puis au 18e degré.

 

Où aller ? Quels sont ces Ordres de Chevalerie ?

 

Il y en a plusieurs. Vous pouvez servir dans l'Ordre de Malte, l'ordre religieux, et au bout de x années de services, vous serez armé chevalier., avec un titre véritable lui.

 

Vous avez aussi le loisir d'avancer plus vite en rejoignant un Ordre honorifique comme l'Ordre de Saint Lazare ou un Ordre Templier : il y a de nombreuses Commanderies en France. Si cela vous intéresse, je peux vous orienter en vous mettant en contact avec des responsables.

 

Quoi que vous fassiez, ne renoncez jamais à faire ce qui vous motive. Fuyez au plus vite tous ceux qui voudraient vous empêcher d'aller là où vous porte votre instinct, à devenir celui que vous devez être. Surtout ne perdez jamais de vue que nous avons tous nos Judas, des frères qui se disent fraternels sinon des modèles de maçonnerie et vous planteront un poignard dans le dos si tel est leur intérêt.

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square