top of page

Je m'interroge sur le Blanc du Régime Rectifié

Bonsoir mon BAF Christian et merci pour cette longue réponse pleine d'Amour fraternel et chevaleresque. Votre livre m'a fait un bien considérable en décentrant le problème de ma personne et me faisant comprendre qu'au sein de ce Régime Ecossais Rectifié, architecture maçonnico-chevaleresque partagée par seize organisations, comme vous l'indiquez dans votre ouvrage, il existe deux réels problèmes qui affectent certains membres au sommet du Régime. Là, dans la classe chevaleresque,des Frères ont été armés CBCS et puis ont accédé à des fonctions de dignitaires mais présentent des carences en matière de formation ou pire, ont carrément dévié pour suivre un parcours "carrièriste" à l'opposé de toute vraie valeur ce qui les conduit à retarder voire dans certains cas à interdire l'armement d'autres Frères dont ils redoutent la sincérité où les compétences. Ce problème affecte peu ou prou TOUTES les organisations pratiquant le Rectifié. Le savoir rend plus fort et plus prudent sans pour autant se départir de la franchise et de la sincérité qui sont des valeurs chevaleresques. La question est POURQUOI dans certains cas les Ecuyers Novices sont amenés à rencontrer ce type de Révérends Chevaliers qui peuvent être Préfets, Commandeurs, Instructeurs des Novices ? Des pierres d'achoppement rencontrées alors que l'on approche de l'accomplissement du parcours rectifié (bien qu'en réalité, celui-ci ne soit jamais fini), des violations des valeurs chevaleresques et chrétiennes dignes parfois de ce que vous appelez très fortement des "chevaliers des ténèbres" ! Est-ce une illustration dans notre rite de la parabole évangélique du bon grain et de l'ivraie ? En tout cas, c'est un mystère, comparable à celui de ces chrétiens de toutes confessions (et la chose existe bien sûr, vous le soulignez également, dans d'autres religions) qui paraissent ne fréquenter les lieux de culte que pour dissuader d'autres personnes d'y rentrer ! Nous savons en tout cas, depuis le grade de Maître Ecossais de Saint André, qu'il faut nous tenir prêts à combattre "les faux frères" que l'on pourrait qualifier dans l'Ordre Intérieur de "chevaliers félons". Toutefois, ce que vous me dites au sujet de l'attitude du Préfet et du Commandeur qui ont examiné mon travail avant de le trouver "hors sujet" ne m'autorise pas à les classer dans les pires catégories, ce qui est encourageant. Non, ils n'ont pas accepté mon blason et ma devise car je ne les leur ai pas présentés vu que dans mon grand Prieuré la procédure est la suivante :

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à guigue.info pour continuer à lire ce post exclusif.

Commenti

Impossibile caricare i commenti
Si è verificato un problema tecnico. Prova a riconnetterti o ad aggiornare la pagina.
Posts à l'affiche
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page