Je ne sais que faire. J ai présenté une profane dans ma loge mixte. Apprentie depuis octobre 2018, e

Je comprends la situation. Etre parrain comporte une responsabilité écrasante. Vous craignez vraisemblablement la réactions des membres de votre loge si vous présentez la démission de cette soeur avec les motivations qu'elle indiquera : relations froides ( absence de fraternité ?), le climat général ( des sous groupes qui s'opposent ? autre motif ?), les travaux présentés ( types de sujets ? sujets profanes à caractère sociétal ou trop symboliques donc non sociétaux ?).

Si votre filleule a décidé de partir, vous ne pouvez pas l'en empêcher et vous n'en avez pas le droit. C'est son avenir, c'est son cheminement à la rencontre d'elle-même qui l'emporte sur tout, si vous essayer d'intervenir sur ce point, sachez que vous en paierez le prix. Toute action négative, non fraternelle, reçoit sa sanction. Toute action entraîne une réaction, si elle est positive tout est bien, mais si elle s'avère contraire aux lois de la Maçonnerie, donc négative, le retour sera sévère pour vous ou celui qui s'en trouve à l'origine.

Vous avez failli une fois en ne l'orientant pas vers la loge voire le rite qui seraient les meilleurs pour elle.

Ce qu'il vous faut faire de toute urgence, c'est de parler librement avec elle, de la faire s'exprimer sur tout ce qui la dérange ou ne lui convient pas. L'avez-vous suivie régulièrement en l'interrogeant sur ses réactions, sur son intégration dans le groupe, sa réaction devant le symbolisme ou l'orientation spécifique à la loge ? Il peut se présenter tant de choses qui ne nous conviennent pas : le rite et son contenu, son côté opératif ou non, son aspect spirituel voire son absence de spiritualité, sa trop grande simplicité apparente ou sa complexité, sa longueur, sa hiérarchie de grades. Il y a les relations avec les Soeurs et les Frères qui ne sont pas toujours faciles. Il y a aussi les ambitions voire les jalousies ou frustrations des unes ou des autres. On rencontre enfin une relation entre le formateur et les jeunes Apprenti(e)s qui doit s'avérer satisfaisante pour tous par les effets qu'elle doit produire. Un formateur doit se montrer compétent dans la gestion des Hommes ; il lui faut assumer le double rôle de guide dans la science sacrée et de manager car il doit savoir gérer les Hommes en adaptant pour chacun, puisque chacun(e) a des attentes possiblement diverses, le contenu à transmettre. Si un Apprenti pose des questions sans qu'on lui réponde de manière satisfaisante, il ne demandera plus. Il arrive que des Apprentis soient infiniment plus connaissants que leur Surveillant, qu'ils aient déjà un bagage important issu d'une autre expérience ésotérique. Ceci me rappelle un frère Apprenti, André T., que j'ai découvert en visitant sa loge. Il était aussi martiniste avec de réelles connaissances et il se faisait rembarrer par les hauts gradés de sa loge qui se moquaient de lui alors qu'il en savait plus qu'eux : j'échangeais avec lui à l'agape. Il n'a pas eu d'autre choix que de quitter sa loge à la fin de sa première année. Ce qui s'avère grave et inadmissible c'est que des irresponsables fassent perdre à la Maçonnerie des frères de cette valeur car ils sont tellement rares que l'on n'en trouve même pas un par loge ! Ce frère, André, a abandonné la FM, ce qui est une perte inacceptable, et une honte pour ceux de sa loge qui n'ont pas su ou pas voulu s'adapter à lui.

Une chose est assurée. Si votre filleule se trouve perturbée dans ce milieu, il ne faut pas l'y laisser. Il vous faut maintenant au plus vite lui trouver un autre atelier. En vous trompant, en l'introduisant dans votre loge, vous lui avez créé un double préjudice : en la faisant douter de la Maçonnerie, en lui faisant perdre une année. Eh oui, la loge qui va l'accepter va tout lui faire reprendre à zéro, ce qui est naturel en soi puisqu'il faut lui permettre de recommencer sur des bases de qualité.

Vous visitez des loges, avez-vous connaissance de groupes présentant les critères souhaités par votre filleule ? Si oui, prenez immédiatement contact avec la ou le V.M. pour lui proposer votre filleule. N'attendez pas la rentrée car les programmes pour la nouvelle saison maçonnique se font maintenant ou sont déjà dressés.

Tirez profit de cette mésaventure : on ne peut pas faire entrer un candidat n 'importe où. Il faut qu'il y ait une correspondance mutuelle entre les aspirations du candidat et le travail de la loge ou son orientation spécifique. Il convient aussi et surtout de tenir compte de la foi du candidat. Ce qui se trouve acceptable, tant que l'on n'est pas éveillé par le travail symbolique, devient intolérable lorsque l'on se situe non pas dans une vague foi inculquée par la famille, que l'on ne pratique plus ou si peu, dès lors que l'on a accédé à la religion révélée.

N'oubliez jamais que nous serons jugés sur nos actes et que les conditions de la mort qui nous seront réservées en dépendront. "Les hommes somnolent toute leur vie, c'est lorsqu'ils meurent qu'ils se réveillent mais il est alors trop tard.". Une maxime d'un rite que je connais bien avertit : " Celui qui étant entré dans le chemin de la Vérité n'a pas le courage de persévérer est cent plus à plaindre qu'auparavant." On ne peut pas amorcer une quête initiatique et se fourvoyer ou ne pas agir comme on le devrait, le prix à payer en est terrible.

Aucun Cherchant sur la Voie ne peut se tromper ou mal agir volontairement, le prix à payer en est la stricte application de la Justice. Alors, ne vous trompez pas une nouvelle fois avec votre filleule.

Christian GUIGUE

www.guigue.info

Posts à l'affiche
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Copyrights

      

      C H R I S T I A N    

 G  U  I  G  U  E

Les seules données conservées par ce site sont celles des personnes qui s'inscrivent pour recevoir nos informations.