top of page
drap blanc

LE BLANC EN DANGER ?

De plus en plus de frères renoncent au Blanc par peur face à la montée de l'Islam en France et ils ont raison. Le manteau blanc portant la croix de gueules se trouve bien connu des Musulmans pour qui est devenu un emblème de l'ennemi de leur foi. Saladin, qui reste pour l'Islam ce qu'est Napoléon pour nous, demeure à jamais le grand vainqueur de l'unité du monde arabe coalisé contre les Chrétiens qui, pour le Coran, sont dans l'erreur religieuse ainsi que les Juifs. Saladin qui était chevaleresque au demeurant quand les français ne l'étaient guère dans leurs actes donc par leur comportement.


D'ici une quinzaine d'annés mais le processus se voit déjà commencé les musulmans seront politiquement majoritaires en France, il ne fera pas bon porter la croix ou se dire chrétien. La numéro 2 du Sénat est une franco-algérienne mais pour les Algériens elle n'est pas française. On voit la mentalité qui dominera alors chez nous. Les FF qui ont peu de jugeotte ont bien compris cela et font très attention. En réalité, ce n'est pas seulement le Blanc qui sera en danger mais la totalité de la Maçonnerie incompatible avec le Coran.Il y eut déjà un précédent au Maroc sous le protectorat français. Mon grand-père maternel tenait alors une loge clandestine dans le sous-sol de son restaurant La Tour Hassan à Rabat.


LES ENNEMIS DU BLANC SONT PARTOUT


Le Blanc est l'ennemi du Bleu avec son contrepouvoir interne. C'est le Blanc qui désigne les VVMM des LL , l'élection demeure une tartufferie : il y a bien trois candidats mais deux se retirent donc il n'en reste plus qu'un. N'ayant plus le choix, les FF se trouvent bien embarrassés à devoir voter pour celui qui reste. Les exigences portant sur l'obligation que le futur VM appartienne à la classe des MMXX restent incompatibles avec les critères d'égalité devant exister entre tous les frères. Désormais on a les MM et les MM-MMXX. Cette distinction établit une discrimination, une non égalité entre les FF pouvant diriger la L. C'est la GL qui dirige les LL et non pas le Blanc via le Directoire Ecossais qui doit le faire. Il y eut un précédent intéressant, il y a quelques années. Le GM d'une des plus importantes obédiences françaises a trapé du poing sur la table en interdisant aux FF d'aller au Vert et au Blanc ou de devoir quitter le Bleu. On connaît l'affaire qui régla son compte au GPDG. Ce fut une défaite totale pour le Blanc, seulement 500 FF sur 9000 quittèrent leur GL.


Les Rencontres d'Avignon qui se tinrent il y a quelques semaines à l'instigation du GODF n'ont d'autre but que de rendre le Blanc non religieux en lui faisant perdre ce caractère qui devient insupportable déjà au Bleu pour une très grande majorité de FF. J'ai connu le massacre vécu par mon BAF Francis lors de la présentation de son travail : " je suis chrétien donc FM, FM parce que chrétien", Ce fut une tuerie. Le VM lui-même :"il y en a marre de toutes ces bondieuseries", les FF : "on ne nous pas dit que le RER, c'était ça". D'autres :"si c'est ça, on s'en va". Il y avait quatre CBCS présents, aucun ne prit la parole. C'est tout le drame de la FM à la française, au moindre problème tout le monde se défile et les difficultés comme les incompatibilités demeurent. Il y a énorméme,nt d'anomalies au Rectifié, à commencer par les changements apportés par le seul Willermoz, jamais mandaté par qui que ce soit, à l'incompétence occulte, symbolique, rituelles, avérées pour le faire. Il y a la pseudo Réintégration, dite la doctrine du rite, érigée en dogme absolu par les Martinistes qui se sont emparés du rite. Cette doctrine se trouve en réalité incompatible avec le fondement même du Christianisme qui est la Résurrection promise pour tous. Comment un maçon qui se dit ouvertement chrétien, pour ceux qui sont religieux, peut-il supporter ou entendre des propos voire des textes incompatibles avec sa foi ? Nous nous trouvons devant un authentique shisme entre des personnes disant avoir la foi et suivre le Christ mais finalement le contestant. Cela n'a aucun sens n'est-ce pas ? Pourtant laisser grandir ce schisme reste on ne peut plus dangereux pour le Rectifié. Les Rencontres d'Avignon veulent faire disparaître tous les aspects religieux donc aussi cette réintégration juive, ce qui en soi n'a pas sa place dans un rite chrétien. Comment des frères ayant reçu le baptême de l'église catholique. osent-il se comporter étrangement en conservant ce qui leur coinvient et rejetant le reste ? L'Eglise n'est pas un super marché. Il y a pire avec ceux qui profitent du Rectifié pour en faire une contre église. Je connais des frères en activité qui se sont fait rebaptiser par une contre église rectifiée. On évolue dans un délire aussi incompréhensible que celui qui habitait Willermoz avec les communications du soit-disant Agent Inconnu, Si la voyance dans le marc de café ou la peau de banane avait alors existé, il n'y a aucun doute il y aurait eu recours.


Le Blanc se dit templier mais il ne le fut jamais. Comment cela aurait-pu s'éverer possible dans un rite PROTESTANT ? Au contraire des autres rites actifs à l'époque de sa création lyonnaise qui étaient tous catholiques romaines. Il n'y avait plus de protestants en France tous ayant été chassés par les armées de Richelieu vers l'Angleterre et les terres germaniques. Ce protestantisme qui fut à l'origine de la guerre entre les Anciens et les Modernes. La création de la Grande loge de Londres et de Westminster en 1717 fut un véritable attentat maçonnique, une violation des usages anciens et de l'authentique maçonnerie. Cette guerre dura un peu plus de cent ans et ne s'éteignit que par un excès de pouvoir, par le fait du Prince, en fait celui du roi..


Comment un Bleu qui est protestant, une exception sinon une anomalie française, pourrait-il accoucher d'autre chose au Blanc ? Le Blanc est tout aussi protestant que le Bleu. C'est la raison pôur laquelle la Vierge Marie s'en trouve absente. Nouvelle anomalie : comment peut-on oser revendiquer un caractère templier sans Notre Dame ? Notre Dame qui était la Dame sainte Marie de tous les Chevaliers du Temple ! D'ailleurs tous les grands ordres de chevalerie religieuse vénéraient Notre Dame comme sainte Patronne de l'Ordre. Avignon en réalité veut transformer le Blanc pour en faire quelque chose comme les OSMTH et autres du même type qui sont non religieux dans les faits. L'OSMTH est composé d'une majorité de FF du GODF, on ne se trouvera donc pas surpris par cette tentative d'évolution. Un Ordre Templier qui veut mériter ce label doit exiger une foi active chez tous ses membres. L'Ordre ne peut pas se dire vaguement chrétien mais catholique. Et si cela ne plaît pas à certains CBCS qu'ils n'y viennent surtout pas. Plutôt que de se retrouver à tenir dans un petit garage tellement ils sont en petit nombre, qu'ils rejoignent l'OSMTH. L'Ordre Souverain du Temple qui veut faire régner un esprit templier entre ses membres exige une foi active, une humilité et une fraternité attentive. Si un frère se fait attaquer, tout le monde doit automatiquement se placer à côté de la victime qu'elle qu'en soit la raison ! Au Temple médiéval, cet agresseur aurait été puni avec le risque de perdre l'habit ( ne plus être Chevalier dans l'Ordre ) ou la Maison (se voir exclu de l'Ordre). Ne cherchez pas ces valeurs chez vous, elles n'y seront jamais.


Des anomalies déjà effectives au Blanc.


Chez les vrais templiers non seulement on n'armait pas sauf en de rares cas très exeptionnellement. Pourquoi cela ? Parce qu'il fallait être Chevalier avant d'entrer au Temple. On perdait son blason, ses titres, au profit de la croix vermeille. Il n'y avait aucun bijou, collerette, médailles, ce n'était pas le carnaval.


Le choix des candidats à la tête du client. On refuse les Maîtres X qui ne plaisent pas. Pour les mêmes raisons, on bloque les Ecuyers Novices que l'on ne fait pas redevenir Maîtres X car on veut continuer à encaisser les cotisations, ce qui ne serait plus le cas s'ils quittaient le Blanc. Il n'y a déjà plus grand monde à la Fête du renouvellement de l'Ordre qui fait de plus en plus penser aux fêtes des anciens combattants où oar défaut on fait participer les enfants des écoles, les pompiers, etc. Dans de plus en plus de Prieurés, on fait participer les Apprentis, Compagnons, Maîtres et Maîtres X.


L'âge infiniment trop élevé des CBCS : les chapitres sont une annexe des Ephad. Il faut des Chevaliers jeunes comme au moyen-âge ou aux USA où l'on voit des Knight Templars.ayant 30 ans. Il convient de profiter des forces vives de la jeunesse, de son enthousiasme, de sa capacité de travail, Mon BAF Daniel a été armé CBCS à 82 ans, non pour le remercier d'avoir été un fidèle serviteur du rite mais parce qu'il y avait deux décès et que la Commanderie qui fonctionnait avec l'effectif minimum de cinq frères ne pouvait plus travailler : 5 - 2 = 3, il allait falloir la mettre en sommeil. D'un seul coup, on a trouvé deux "pigeons" qui sauvaient la situation. C'est une indignité, un mépris total des frères que l'on utilise ainsi. On a besoin de toi, on te prend. On est au complet : dégage ! Et ces gens osent se dire maçons ? Tous ceux qui démissionnent ont mille fois raisons de fuir ces irresponsables et mauvais représentants d'une Maçonneriequ'ils ne connaîtront jamais.


Les Chevaliers portent une chevalière profane. montrant leurs armes. Cela n'a jamais existé chez les templiers qui perdaient justement leurs armes en venant au Temple. Dans la chevalerie laïque, l'anneau autrefois se portait à l'index car il servait de sceau personnel et non au petit doigt comme cela se pratique dans la noblesse moderne. Le profane règne en maître. Il convient de considérer que le Blanc ce n'est plus de la Maçonnerie.


L'épée n'est pas régulière. On doit avoir la même épée durant tout son parcours allant du premier au dernier grade. Ces épées templières copiées sur les Ordres templiers non maçonniques n'y ont pas leur place. Un ancien grand prieur, dont tout le monde se moque, a même une épeé de 1,50 m de long portant gravée sur la lame la devise des templiers Non Nobis. Heureusement que le ridicule ne tue pas. L'usage régulier en maçonnerie veut que ce soit le nom du Chevalier qui figure sur la lame. Un plaisantin voulut justifier cela en disant : c'est l'épée d'Ordre. L'épée d'Ordre idéale resterait, si cela avait existé, une épée comme les autres mais surtout très ancienne, usée par les combats, rouillée et ayant appartenu à un chevalier illustre.


Quelle épée le VM pose-t-il sur l'évangile de Jean ? Pourquoi devrait-elle présenter une différence ? Pour faire plus beau ? En quoi de la dorure sur de la feraille cela valoriserait-il quoi que ce soit ? Quel est le plus beau calice ? Celui du Graal ou un qui serait fabriqué en or et décoré des pierreries les plus précieuses ? Le Blanc doit être le lieu de la Paix pour tous, de la Sincérité, de la Foi authentique, de la défense des valeurs les plus élevées. Ce ne peut pas être une sorte de comédia del arte, ce que l'on peut trouver déjà dans de trop nombreux Prieurés. Avec toutes ces errances, le Blanc est devenu son pire ennemi.


Avec la montée de l'Islam qui dominera rapidement la France le Blanc et tous les CBCS sont condamnés.








Commentaires


Posts à l'affiche
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page