top of page

UN ASPECT DU RECTIFIE A DECOUVRIR : IL EST PROTESTANT


Il se trouve un point sur lequel personne ne s'interroge, c'est le caractère chrétien dont le rite se prévaut. Au 18e siècle tout le monde en France était catholique, les protestants ayant été chassés vers l'Angleterre. Donc les maçons du RER n étaient ni moins ni plus catholiques ou religieux que ceux des autres rites. Vu que tous étaient catholiques pourquoi évoque-t-on dans ce rite son caractère chrétien ? C'est qu'il y a anguille sous roche, un vice caché. Rien dans les rituels de sa maçonnerie symbolique, laquelle comporte quatre grades et non trois comme dans la Maçonnerie mondiale, n'indique qu'il est chrétien. Rien dans les rituels évoque précisément à un moment donné des cérémonies le Christ, le saint esprit ou la vierge Marie. Quand on compare les rituels français avec certains manuscrits anglais du début du 18e siècle, eux évoquent le Christ, Dieu, la Sainte Trinité, etc. En voici un exemple avec le Manuscrit Graham : " Nous voulons dire que nous rejetons l'hypocrisie et sommes différents de ces gens de Babel qui prétendaient construire jusqu'au ciel (soit tout le contraire du RER avec son Phaleg, architecte de la tour de Babel) ; mais nous

prions la Sainte Trinité qu'elle nous permette de construire d'aplomb et d'équerre afin qu'elle reçoive la louange qui lui est due.". Le manuscrit Dumfries fait énoncer lors de l'obligation prise par l'Apprenti :; " Il sera fidèle à Dieu, à la Sainte église catholique, au roi et au maître qu'il servira ". Combien d'échelons y avait-il dans l'échelle de Jacob ? Trois. Le Père, le Fils, le Saint Esprit." ; "Combien y a-t-il de fleurs dans le bouquet du maçon ? Trois. La Trinité et les 12 apôtres" ; "Que signifie la mer d'airain ? Elle est le symbole du sang du Christ, sang destiné à purifier les péchés et à laver les élus, et les douze boeufs un symbole des douze apôtres qui ... scellèrent avec leur sang [ par leur martyr ] la cause du Christ". Il n'y a rien à chercher, tout est dit, évident, présent. Voici ce que le Rectifié devrait poursuivre comme état d'esprit et ce n'est nullement le cas ! Comparativement à la Maçonnerie traditionnelle, ci-dessus évoquée, Willermoz nous fait évoluer dans le néant, il n'y a rien dans les textes rituels évoquant le Père, le Fils, le Saint esprit, les Apôtres, etc. Pourtant, cela pouvait parfaitement se faire même dans un rite protestant ! Pourquoi n'y a-t-il rien d'énoncé ? Et cela continue avec l'Ordre Intérieur et les hauts grades dits Templiers, il n y a pas de vierge Marie. On en reste pantois car les Templiers vénéraient autant Notre Dame que son divin fils et des Templiers sans Notre Dame, cela n'a rien de templier sinon une mauvaise caricature, - l'habit ne fait pas le moine -car les Templiers étaient des catholiques romains, fiers de servir leur Foi et de mourir pour elle. On ne verra pas un maçon du Blanc actuel mourir volontairement en martyr pour la Maçonnerie. Évidemment ce fait dévalorise totalement le cbcs car pour qu'il y ait une cohérence sinon une crédibilité, on doit retrouver une concordance parfaite avec le fondement original qui reste ici celui de la religion. Pourquoi n y a-t-il aucune trace de notre Dame dans le Rite Ecossais Rectifié ? Parce que ce rite ne répond pas à la norme catholique de l' époque ni à celle actuelle, il s'agit d'un rite maçonnique protestant. C'est pour cela qu il est seulement fait état de religion " chrétienne " sans plus de précision puis de : " Oui, mon frère, le rite est chrétien " lors de la réception de cbcs. Il n'est nulle part fait mention de " nous sommes catholiques " quand par un tel comportement, en reniant ce caractère, on devient un apostat. Lors de ma 2eme prestation d'engagement suite à mon changement d'organisation, j ai refusé de dire : "sainte religion chrétienne" que j'ai remplacé par "sainte religion catholique romaine" : aucun frère n'a fait un arrêt cardiaque ! C'est d ailleurs la seule mention du mot "chrétien" qui n apparaît que dans le rituel de réception. Par contre, il n y a rien dans les rituels de travail des 4 grades symboliques. Qu'on le veuille ou non, et ceci ne manquera pas de surprendre nos frères, le RER est bien un rite protestant. Willermoz qui n'a cessé de torturer ce rite en y apportant toutes sortes de changements, souvent malencontreux, n'a jamais voulu malgré la disparition en 1782 de la Stricte Observance le faire devenir catholique. Il suffisait de très peu de choses pourtant juste quelques formulations à rectifier et ajouter Notre Dame au Blanc en lui donnant l'importance qu'Elle mérite.


L'Eglise lyonnaise avait remarqué en son temps ce caractère protestant et ne l'oublia pas. Comment Ab Eremo pouvait-il sincèrement mélanger les genres lui qui fréquentait l'église Saint Dizier ? Il est vrai qu'il n'avait guère le choix sauf à risquer de se trouver mis au banc de la société lyonnaise et sa maison de soierie vouée à la disparition, s'il n'accomplissait pas ses devoirs religieux. En tant que catholique, c'est bien l'Eglise primitive de Saint Pierre et Saint Paul qui lui a donné le baptême, il aurait dû se comporter vraiment en catholique au lieu de privilégier ses ambitions ! En faisant devenir le RER protestant, il est devenu un apostat ! Lorsque des frères disent que le RER est religieux, confiez les rituels à des théologiens et ils se taperont les cuisses de rire. Les rituels anglais anciens étaient religieux, on en voit immédiatement la différence, le RER deviendrait un néant à cet égard par comparaison. Il n'y a rien non plus de précisément religieux dans ces rituels de travail qui suivent les thèses martinistes, thèses que veulent imposer certaines personnes mais qui ne peuvent pas se trouver associées au RER. De plus, il ne faut pas oublier que Louis-Claude de Saintt-Martin avait une position anticléricale vu qu'il considérait que l'Eglise pratiquait un "culte dévalué", thèse perpétuée par les actuels martinistes et leur contre-église. Le Vatican n'apprécie pas non plus cette pseudo doctrine de la réintégration qui ne tient pas non plus au regard de l'initiation et da sa Voie du sacrifice. Tous les êtres revêtus de chair ne sont pas tous dans l'erreur, dans la faute et méritant une chute. Il n'y a pas que les dalaï lamas à se réincarner dans x corps simultanément mais les martinistes ne semblent pas savoir cela ou refusent de le considérer puisque cela va à l'encontre de leur intérêt. Dans les années 80, on disait leRectifié martinésiste vu que certains éléments occultes en provenait puis furent progressivement supprimés, maintenant quelques-uns veulent en faire autre chose pour satisfaire leurs ambitions. Qu'en ira-t-il demain ? Avec la montée et la prise de pouvoir par l'Islam dans toute l'Europe sauf en Russie, ce qui sera l'élément déterminant de ce XXIe siècle, il ne sera plus rien v uque la maçonnerie se trouvera interdite partout. De plus en plus de frères ont peur et refusent d'accéder au Blanc vu que porter la croix devient désormais très dangereux. Quand, empreints de conciliation mutuelle, nos frères souhaiteraient que le Vatican, grâce au Rectifié, considère la Maçonnerie avec un intérêt nouveau, ils ne rendent pas compte qu'ils creusent davantage le fossé de la séparation. Ceci m'a travaillé pendant longtemps et je me suis toujours demandé : "Pourquoi n'avertit-on pas les candidats qu'ils vont entrer dans un rite protestant ?". Bien évidemment, pour tous ceux qui se sont éloignés depuis longtemps de l'Eglise, ceci ne posera pas de problème de conscience, du moins seulement pour un temps car il viendra un moment où, s'ils ont véritablement fait leur travail sur la voie symbolique que l'Ordre leur propose, ils se "réveilleront" et alors cette distinction entre catholique et protestant ou toute autre religion leur posera un sérieux problème de non correspondance avec leurs valeurs fondamentales car nous avons tous reçus le baptême par l'Eglise catholique romaine et non par telle autre ni par telles fumées maçonniques.

Comments


Posts à l'affiche
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page